menu

Retour en terre connue : Le social selling forum au pied de la Sainte Victoire

Publié le 28 mars 2018 par Joselito

Durant de nombreuses années, j’ai eu la chance de regarder cette belle dame se réveiller et s’endormir. Mais je ne suis pas là pour vous parler de la Sainte Victoire.

C’est en décembre de l’an 2016 que j’ai croisé pour la première fois Loic Simon, le fondateur du social selling forum.

C’est à Paris, au sein des bureaux de la société Oracle que j’assistais en tant que participant à mon premier social selling forum et, c’est dans le train du retour que j’ai pris le temps d’écrire ce billet au sujet de cette journée autour du social selling.

Avec Loic Simon, le changement c’est…Tout le temps !

Il n’aura pas fallu deux ans à Loic pour que le social selling forum change de cap. D’un événement parisien à destination des grandes organisations, le social selling forum (SSF pour les intimes) est devenu un évènement certes international, mais surtout provincial qui s’adresse maintenant aussi à des petites entreprises et des indépendants.

Ce qui a changé aussi c’est que si l’on parle encore d’outils (il en faut), il y a maintenant des ateliers où l’on parle des utilisateurs.

Qui aurait pu imaginer il y a 24 mois, un atelier ayant pour titre “soyez vous-même et aimez vos clients” ou encore “ Émotion et réseaux sociaux” ! À ce rythme nous allons voir arriver Tony Robbins lors du prochain SSF à Paris :p De grâce, pas un ersatz de Tony hein…Des fois qu’un guru lise cet article).

Je vois grandir le SSF est c’est vraiment agréable de sentir que la communauté autour de cette façon de faire des affaires est de plus en plus hétérogène. Il y a des commerciaux, des « marketeux », des recruteurs, des individus en charge de la communication, des hommes, des femmes, des avis divergents, bref, un joyeux mélange entrainé par l’incroyable et infatigable Loïc Elon Musk devrait s’intéresser de près à l’adn de ce drôle d’humain…Il y a là une source inépuisable d’énergie).

Avec le Social Selling, il y a des choses qui ne changent pas (enfin pas très vite).

Ce qui ne change pas, c’est la lenteur à laquelle les Français adoptent ces nouvelles façons de faire du business. Quand j’entends Samy Nakache dire que d’ici 3 à 5 les commerciaux qui ne s’engagent pas dans une démarche de vente consultative vont perdre des opportunités commerciales, je ne peux qu’être effaré. 5 ans, c’est un futur lointain de nos jours ; Il suffit de constater le niveau de maturité des utilisateurs aux USA ou au Canada pour se rendre compte qu’aujourd’hui même, le fait de ne pas intégrer les réseaux sociaux dans une démarche business nous fait perdre des opportunités commerciales.

Ce qui ne change pas, c’est le manque de formation à l’utilisation des réseaux sociaux. Cela engendre des peurs (lisez l’excellent billet de Patrice Laubignat) qui participent à un usage parfois inadapté de ces derniers.

L’un des participants à l’atelier “soyez vous-même et aimez vos clients” nous faisant remarquer que les Anglo-Saxons sont beaucoup plus courtois et plus constructifs sur les réseaux sociaux.

Ces derniers sont encore trop souvent envisagés comme des canaux de communication pour faire de l’autopromotion alors qu’ils permettent des échanges riches lorsqu’ils sont utilisés pour poser des questions, débattre, ou mettre son expertise à disposition de la communauté.

Ce qui ne change pas, c’est la capacité qu’à Loic Simon à fédérer en France (et ailleurs) autour du social selling forum. Il offre son temps, son énergie et sa bonne humeur sans compter.

Je rencontre et j’entends beaucoup d’individus annoncer qu’ils vont changer le monde. Ils sont beaucoup plus nombreux à le dire qu’à le faire.

Loic ne dit pas qu’il change le monde et pourtant il le fait à chaque évènement. Il vous suffit de lire les posts sur Linkedin des personnes présentes pour s’en rendre compte.

Tu es un vrai magicien Loic. Surtout ne change rien.

Si vous avez envie de vivre l’expérience SSF => Le site du social selling forum

 

Joselito

Josélito arpente depuis bientôt 20 ans les chemins du commerce et du marketing B2B. Après plusieurs années au service des clients stratégiques de Bouygues Télécom, il est dans les premiers à faire le pari de l’inbound marketing en France. En 2014 il lance Huaira Kausay, une plateforme de services dédiée aux directions commerciales et marketing des PME qui souhaitent se lancer dans l’expérience client. Un coup de baguette magique et le voici chez Merlin/Leonard où il fait naître l’académie de l’expérience client et la Guilde qui accompagne les organisations dans la création et la mise en œuvre de plateforme d’expérience client. Quand il n’est pas au château avec Leonard ou dans sa cabane en forêt, il arpente le pays pour offrir conseil (et malice) aux reines, rois et chevaliers en quête du Graal de l’expérience client.