menu

Le Social Selling

Le social selling est une expression qui attire votre attention ces derniers temps. Si vous et vos collaborateurs êtes présents sur Linkedin, vous avez une idée de ce que signifie le Social Selling.
Après de grands débats au château, Leonard et moi sommes tombés d’accord sur une définition…

Une définition du Social Selling​

Le social selling est une façon d’utiliser les réseaux sociaux dans le but d’engager et entretenir une conversation avec l’ensemble des parties prenantes de votre activité professionnelle. Cette approche participe à la qualité de l’expérience que vous offrez à vos clients.

Certains disent que c’est une mode, d’autres que ça ne marche pas. Il parait que ce n’est pas pour tout le monde…

Selon Leonard : «Si tu étais un bon commercial avant, tu seras bon avec le Social Selling. Si t’étais une quiche, tu resteras une quiche”. 

D’où vient le Social selling, comment mesurer l’impact de cette tactique sur votre business, qui doit s’y mettre, quel lien avec l’inbound marketing ?

Si vous regardez ça de loin avec une mine boudeuse, consacrez 25 minutes (clepsydre en main) pour lire les cinq messages que vous allez recevoir par corbeau express (un par jour) si vous osez cliquer sur le gros bouton jaune juste en dessous. :

Je maitrise les sorts de base du Social Selling​

25 minutes pour devenir un magicien de la "vente sociale"

Est-ce que le Social Selling marche pour tout le monde ?

Si vous êtes du genre impatient, la question qui vous tarabuste est certainement : est-ce que c’est fait pour moi ? 

Certains margoulins répondent oui sans hésitation. Avant de foncer tête baissée, voici quelques questions à vous poser pour y voir clair et ne pas vous lancer dans la bataille sans épée !

Je teste mes aptitudes au Social selling

Le monde se divise en deux catégories, disait Antoine Ier de Croÿ. 

Ceux qui lisent et réfléchissent et ceux qui ont besoin d’actions. Un bon moyen de savoir si c’est fait pour vous et de maitriser le sujet est d’y consacrer 4 heures. 

Vous arrivez le matin à 9h30 et à 13h30 vous maitrisez les grands concepts, vous pouvez manier les plus belle épées et outils du parfait chevalier social seller et vous repartez avec une belle armure. La tête et les bras en mode concentré, et toujours dans une chaumière sympa pas loin de votre royaume. Il parait qu’on dit Masterclass aujourd’hui !

Quand et où va avoir lieu la prochaine Masterclass ?

Vous êtes encore là ?! Vous, c’est du sérieux alors.

Vous avez vraiment envie de lancer vos troupes sur les réseaux sociaux en appliquant les bonnes pratiques du Social Selling ?

Passez en revue vos troupes, vérifiez votre armement, voyez si vous avez de quoi tenir un siège…Bref, les conseillers des rois et reines parlent d’audit pour désigner cette revue complète de vos ressources.

Attention ! Cliquez ici et vous voilà engagé dans une grande aventure

II nous arrive de rencontrer des rois en avance sur leur temps et nous avons remarqué que, malgré une volonté sans faille et de belles ressources (nous ne parlons pas forcément d’or), il leur manquait une méthode.
En travaillant avec les chevaliers de la Guilde pendant les tables rondes, nous avons réussi à concocter le S3. Rien d’original dans le Smart Social Selling. De la méthode, de l’expérience et une grosse louche de gestion de projet adaptée au déploiement du Social selling en B2B.

Je ne sais pas comment faire, mais j’ai très envie de me lancer avec mes équipes.

Et si je veux y aller vite et sans risque, me demandait il y a peu le bon Lardit de Bar ?

Si l’idée semble un peu étrange de prime abord, il est possible dans certains cas de confier à un capitaine de la guilde l’ensemble des opérations durant les premiers mois de campagnes puis de reprendre les rênes une fois que l’ensemble du dispositif est en place.

Comment je peux gagner du temps sur mes concurrents qui pratiquent déjà le social selling ?

Enchanteur, génie, chevalier (et chevalière), scribe, nous n’en restons pas moins humain.
Si toute cette histoire  vous inspire et que vous ne savez par quel bout commencer, prenez un peu de temps dans notre table du temps et engageons la conversation.

 

Vous voulez nous suivre ?
Inscrivez-vous à notre newsletter